• FLASH INFO

    08/09/2016 - MENACE D'UNE NOUVELLE REBELLION DES TOUBOUS AU NIGER

     

    Dans un communiqué adressé à l’AFP, et signé de la main d’Adam Tcheke Koudigan, un groupe armé de l'ethnie Toubou a fait savoir qu’il avait l’intention de s'attaquer au Niger. Ce Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger (MJRN), accuse le président Issoufou de ne pas tenir compte de ses plaintes concernant les dégâts écologiques causés par les sociétés pétrolières, et notamment la China National Petroleum Corporation (CNPC) dans la région de Diffa, au sud-est du pays. Selon le MJRN, la société chinoise ne respecte pas la charte environnementale et ne cesse depuis plusieurs années de dégrader les territoires de pâturages et les conditions de vie des Toubous, pasteurs nomades, dans une région déjà sinistrée du fait des attaques répétées du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

     

    Pour info : Koudigan, se présente comme le successeur de Barka Wardougou, ancien chef rebelle Toubou qui avait dirigé les Forces armées révolutionnaires du Sahara (FARS) lors de la rébellion dans les années 1990, et qui est décédé fin juillet à Dubaï d'un cancer. Tout comme les FARS, le MJRN revendique le développement des provinces du Kawar et du Manga, une partie de la région d'Agadez (nord) et de Diffa (sud-est), près du Tchad. En 2013, le Niger a accordé un second permis d’exploitation sur le champ pétrolier d’Agadem à la CNPC en échange de la promesse d’investir 150 millions d’euros dans la construction d’infrastructures routières reliant le Niger au Tchad.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :